Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 22:52
En-memoire-de-tous-les-combat_reference.jpg

 

Le nouveau monument en fer forgé culmine à près de 7 mètres. Symbole de paix, il devient l'unique monument du Souvenir. Les initiatives à l'occasion du 90e anniversaire de l'armistice de 14-18 ont été au cœur de l'assemblée générale de l'Amicale des anciens combattants, notamment l'inauguration d'un monument. Née au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'Amicale des anciens combattants, la plus ancienne des associations tréportaises, a tenu sa 88e assemblée générale dans la salle polyvalente. Pour l'essentiel, ses activités, résumées par Guy Foire, le président, consiste à conseiller, à aider les anciens combattants ou leurs veuves pour effectuer les démarches de demandes de secours, de retraites, de pensions, auprès des différentes administrations. L'amicale met aussi un point d'honneur à participer à toutes les cérémonies patriotiques. Mais c'est surtout l'avenir de l'amicale qui préoccupe Guy Foire et son équipe : « Le dernier combattant de la guerre 14/18 a disparu, les rangs se sont singulièrement clairsemés concernant les résistants, les déportés, les combattants de 39/45. Notre génération, celle de l'Indochine, celle de l'Algérie, n'est pas éternelle. Nous avons la responsabilité de [RC]passer le relais aux jeunes afin que le devoir de mémoire perdure. »

 

Inaugurations en série

Un comité du devoir de mémoire a donc été créé au sein de l'amicale et participe à sa direction. Ce comité, présidé par Jean-Jacques Louvel (PS), adjoint à l'éducation, se propose de susciter des initiatives permettant aux jeunes de s'approprier l'histoire de notre pays. « Les cérémonies, l'exposition de photos sur l'hôpital militaire du Tréport, programmées lors du 90e anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918, s'inscrivent pleinement dans cette démarche », a souligné le maire Alain Longuent (PCF). Répondant au souhait formulé par les anciens combattants, un monument dédié à la paix et à toutes les victimes des guerres sera aussi inauguré le 11 novembre. Érigé sur l'esplanade de la salle Serge-Reggiani, il est conçu sous la forme d'une colombe. Alain Longuent tient à ce que les jeunes des écoles soient associés étroitement à tous ces événements qui se tiendront durant tout le mois de novembre. « Plusieurs jeunes de 13 ou 14 ans m'ont interpellé pour me demander la signification de ce monument. Pour eux la colombe évoque un oiseau. Ils ne font pas le rapport avec le symbole de la paix. » Dans ce quartier en expansion, entre l'esplanade de la salle Reggiani et le parc Sainte-Croix, la cérémonie du 11 novembre se poursuivra avec l'inauguration d'une place et d'une rue qui porteront respectivement les noms de Marcel Daragon et de Lucien Lavacry, deux résistants tréportais. Marcel Daragon est décédé dans les camps et Lucien Lavacry, déporté, disparu au début de l'année 2005, a été adjoint au maire.

 

De notre correspondant
JACKY MAUSSION
http://www.courrier-picard.fr/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sur Ce Site ?

Archives